Portefeuilles pour régimes de capitalisation

Dans ce rapport, nous examinons les caractéristiques des fonds axés sur une date d’échéance que les promoteurs de régime devraient prendre en considération dans un contexte de placement en pleine évolution.

  • La COVID 19 nous rappelle que la conception de portefeuilles de régimes de capitalisation (RC) n’est pas chose facile.
  • Le marché canadien des RC prend de l’ampleur pendant qu’une génération de travailleurs passe le relais à la suivante. Les fonds axés sur une date d’échéance étant devenus le choix par défaut de plus de participants des RC, ils joueront vraisemblablement un rôle plus important dans les perspectives de retraite de millions de Canadiens.
  • Le marché des RC continue de croître au Canada, mais il subit des pressions pour répondre aux besoins en épargne des participants.
  • La proportion de l’actif des RC investie dans les fonds axés sur une date d’échéance est passée de 7 % en 2010 à 29 % à la fin de 2018. Plus de 35 % des cotisations vont dans des fonds axés une date d’échéance.

Inscrivez-vous pour recevoir notre nouveau rapport Fonds axés sur une date d’échéance dans les régimes de capitalisation.

Lisez l’introduction du rapport ci-dessous :

À l’échelle mondiale, les gestionnaires de portefeuille pour régimes de capitalisation sont de plus en plus nombreux et accroissent leurs capacités. Pour la première fois, l’actif des régimes à cotisations déterminées (CD) dans les principaux marchés des régimes de retraite (Australie, Canada, Japon, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis) a globalement rejoint celui des régimes à prestations déterminées (PD)1 . Depuis 10 ans, dans ces pays, la croissance de l’actif des régimes CD (8,9 %) a pratiquement été le double de celle de l’actif PD (4,6 %)2. Au Canada, bien que l’actif des régimes de retraite se retrouve encore en majorité dans les régimes PD (87 %)3, la tendance favorise les régimes CD. Leur taux projeté de croissance annuelle se situe à 7,8 % (contre 3,7 % pour les régimes PD)4.

Entrez vos coordonnées maintenant pour recevoir un exemplaire du rapport Fonds axés sur une date d’échéance dans les régimes de capitalisation.

*Champs obligatoires

Au Canada, le secteur des régimes de retraite a composé avec de nombreux défis durant les dernières années. Les crises financières et économiques mondiales et les faibles taux d’intérêt ont grandement affecté le rendement des placements, alors que l’espérance de vie moyenne continue d’augmenter. Tandis que ces risques sont assumés par les promoteurs de régime dans la majorité des régimes PD, ils reposent entièrement sur les épaules des participants des régimes de capitalisation. Ces participants doivent aussi composer avec  des règles de régime relativement statiques (tel que les niveaux de cotisation) et un taux d’épargne insuffisant. Deux récentes études5 publiées par le Forum économique mondial soulignent que la plupart des particuliers n’épargnent tout simplement pas assez, estimant que l’écart à combler sur le plan de l’épargne-retraite au Canada en 2015 se chiffrait à 3 billions de dollars et pourrait atteindre 13 billions de dollars d’ici 2050. Vu ces défis, il faut tirer davantage de toutes les composantes des régimes de capitalisation, y compris les placements, pour aider les participants à combler l’écart en matière de retraite.

Le marché de régimes de capitalisation continue de se développer au Canada, et les promoteurs de régimes font face une gamme de fournisseurs de solutions ainsi qu’une évolution dans la conception des portefeuilles de placements. Nous abordons ici les aspects importants que les promoteurs de régimes de capitalisation devraient prendre en considération pour suivre l’évolution des besoins d’épargne-retraite des participants dans un contexte de placement en pleine transformation.

Pendant la rédaction de ce rapport, la pandémie de COVID-19 sévissait partout dans le monde. Au premier trimestre de 2020, l’indice de volatilité du CBOE (« VIX »), qui a amorcé l’année à 12,5, a atteint un sommet de 82,7 le 16 mars. Les économies mondiales plongeaient alors dans une période de grande incertitude, vu les règles instaurées par les gouvernements pour freiner la propagation du virus. Au même moment, les autorités adoptaient des mesures de relance budgétaire et monétaire sans précédent. Bien que nous croyons que les investisseurs canadiens devraient envisager de multiple sources de rendement pour réaliser leurs objectifs à long terme, les perturbations économiques entraînées par la COVID-19 démontrent pourquoi il est bénéfique d’avoir recours à plusieurs leviers dans la gestion de portefeuille quand la conjoncture des marchés change rapidement.

Popularité croissante des fonds axés sur une date d’échéance

Les fonds axés sur une date d’échéance obtiennent une part croissante de l’actif sous gestion et des cotisations dans le cadre des régimes de capitalisation. Un rapport récent des Régimes Collectifs de Retraite (RCR) de la Sun Life, intitulé Objectif épargne 2019, montre que la proportion de l’actif des régimes de capitalisation investie dans les fonds axés sur une date d’échéance est passée de 7 % en 2010 à 29 % à la fin de 2018. Le rapport montre également que plus de 35 % des cotisations des participants des régimes vont dans des fonds axés une date d’échéance. Cette progression se fait en grande partie au détriment des fonds équilibrés, des fonds axés sur le degré de risque et des fonds d’actions canadiennes, qui ont vu leur part relative de l’actif des RCR de la Sun Life diminuer fortement depuis cinq ans6.

Selon ce même rapport, à la fin 2018, 77 % des promoteurs de régimes de capitalisation canadiens comptant au moins 200 participants désignaient des fonds axés sur une date d’échéance comme option par défaut pour les participants qui ne donnent aucune directives de placement.

D’où vient l’attrait des fonds axés sur une date d’échéance pour de nombreux promoteurs des régimes? Bien que leurs règles varient, les régimes de capitalisation offrent habituellement aux participants un choix limité d’options de placement à la carte ainsi qu’un instrument de placement diversifié et facile à utiliser, comme une série de fonds axé sur une date d’échéance. Les promoteurs des régimes ont compris que les participants doivent surmonter bien des obstacles pour constituer leurs propres portefeuilles, peu importe leur engagement ou leurs connaissances. Les fonds axés sur une date d’échéance peuvent aider à surmonter ces obstacles. Le tableau ci-dessous illustre les avantages potentiels d’avoir des fonds axés sur une date d’échéance comme option par défaut :

Problème Réalité Implication
A. Éventail limité d’options de placement En général, les promoteurs des régimes de capitalisation ne permettent pas aux participants d’investir dans des placements non traditionnels dans l’offre à la carte, de crainte que leur inexpérience les empêche de bien les utiliser. À la fin 2018, seuls 5 % des régimes de capitalisation offraient des options de placement provenant de catégories d’actif spécialisées (titres des secteurs de l’immobilier et des infrastructures cotés, etc.) dans l’offre à la carte.7 Souvent, les participants des régimes de capitalisation disposent d’un éventail limité de possibilités de placement, qui pourrait occasionner un rendement ajusté au risque plus faible.
B. Manque de connaissances des investisseurs

Selon l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, de nombreux Canadiens n’ont même pas une connaissance financière de base.

Dans le cadre d’une enquête de l’OCDE8, seuls 61 % des Canadiens ont pu répondre correctement à cinq questions très élémentaires en matière de finances sur un total de sept. Cette situation s’observe aussi dans d’autres pays de l’OCDE.

Les Canadiens ont souvent du mal à prendre des décisions de placement judicieuses. Un manque d’éducation financière peut mener à une aversion exagérée pour le risque ou à la prise de risque excessive.
C. Manque de temps ou d’engagement des investisseurs Comme le montre la figure 1, les participants des régimes qui établissent leur propre portefeuille détiennent en moyenne un pourcentage relativement constant d’actions malgré des différences marquées au niveau de leur âge et de leur horizon de placement4. Les données suggèrent que les participants des régimes adoptent une répartition d’actif, puis la conservent sans jamais la réviser. Or, le choix d’une répartition de l’actif est une décision difficile, mais essentielle au succès à long terme d’un portefeuille.

Source : Régimes collectifs de retraite de la Sun Life

Surperformance historique des portefeuilles composés uniquement de fonds axés sur une date d’échéance

Il y a de quoi être optimiste quant à la popularité des fonds axés sur une date d’échéance. En effet, les données sur le rendement obtenu par les participants de régimes de capitalisation de la Sun Life montrent que ces fonds ont aidé les participants à optimiser leur revenu de retraite.

Les investisseurs qui ont recours uniquement aux fonds axés sur une date d’échéance ont obtenu historiquement un rendement supérieur d’environ 1 % par année sur cinq ans (compte tenu des frais) à celui des investisseurs qui n’ont pas recours à de tels fonds.9

Figure 2 : Les investisseurs qui ont eu recours uniquement aux fonds axés sur une date d’échéance ont obtenu un meilleur rendement que ceux qui n’y ont pas eu recours

  Rendements annualisés moyens sur 5 ans (compte tenu des frais) Capitalisation sur 5 ans

Stratégie de placement

Du 1er janvier 2010 au 31 déc. 2014

Du 1er janvier 2012 au 31 déc. 2016

Du 1er janvier 2014 au 31 déc. 2018

Solde final d’un placement de 57 465 $* investi du 1er janv. 2014 au 31 déc. 2018

  Moyenne Moyenne Moyenne 
Participants investissant uniquement dans des fonds axés sur une date d’échéance 7,8 % 7,9 % 6,0 %  76 901 $
Participants n’ayant pas investi dans des fonds axés sur une date d’échéance 6,9 % 6,8 % 5,1 %  73 691 $
Rendement excédentaire 0,9 % 1,1 % 0,9 %  3 210 $

Remarque : Comprend l’ensemble des fonds axés sur une date d’échéance offerts dans la plateforme de placements de base des RCR de la Sun Life, sauf les Fonds Repère. *Selon les données des RCR de la Sun Life, le solde moyen d’un compte de participant en milieu de carrière (âgé de 35 à 49 ans) était de 57 465 $ au 1er janvier 2014.

Le rendement excédentaire annuel moyen de 0,9 % à 1,1 % (compte tenu des frais) que les fonds axés sur une date d’échéance ont généré sur 5 ans a eu des retombées intéressantes sur le solde des comptes des participants, sourtout avec l’effet de capitalisation au fil du temps. Le solde moyen d’un compte d'un participant en milieu de carrière (âgé de 35 à 49 ans) était de 57 465 $ au 1er janvier 201410. Investir uniquement dans des fonds axés sur une date d’échéance seulement de 2014 à 2018 aurait permis à un participant d’accumuler en moyenne 3 210 $ de plus que celui qui n’aurait pas investi dans ces fonds.

Plus récemment, si on regarde le rendement des placements des participants de régime durant la pandémie de COVID-19 (figure 3), la tendance de surperformance se confirme11.

Figure 3 : Écart de rendement à court terme historique entre les investisseurs qui ont recours uniquement aux fonds axés sur une date d’échéance et ceux qui n’y ont pas recours

  Rendements annualisés moyens au 30 avril 2020 (compte tenu des frais)

Stratégie de placement

1 an
(du 1er mai 2019 au 30 avril 2020)

2 ans
(du 1er mai 2018 au 30 avril 2020)

3 ans
(du 1er mai 2017 au 30 avril 2020)

  Moyenne Moyenne Moyenne
Participants investissant uniquement dans des fonds axés sur une date d’échéance -2,26 % 3,35 % 3,32 %
Participants n’ayant pas investi dans des fonds axés sur une date d’échéance -4,08 % 1,23 % 1,91 %
Rendement excédentaire 1,82 % 2,12 % 1,41 %

Remarque : Comprend l’ensemble des fonds axés sur une date d’échéance offerts dans la plateforme de placements de base des RCR de la Sun Life, sauf les Fonds Repère.

Cependant, n’oublions pas que les fonds axés sur une date d’échéance ne sont pas tous conçus et gérés de la même façon. Bien comprendre l’évolution de ces fonds aidera les promoteurs des régimes de capitalisation à repérer les solutions axées sur une date d’échéance qui permettront aux participants de cheminer plus efficacement jusqu’à la retraite et tout au long de celle-ci.

1 Willis Towers Watson Global, Pension Assets Study 2019.
2 Willis Towers Watson, Global DC Pension Assets Exceed DC Assets for First Time (1er février 2019).
3 Les données sur l’actif des RC canadiens sont tirées de Strategic Insight, 2019 Group Retirement Savings and Pensions Report—Canada, et de Willis Towers Watson Global, Pension Assets Study 2019.
4 Strategic Insight, Q1-2020 Update Group Retirement Savings and Pensions Report—Canada.
5World Economic Forum, We’ll Live to 100 – How Can We Afford It? (2017), Investing in (and for) Our Future (2019).
6 Régimes collectifs de retraite de la Sun Life, rapport Objectif épargne 2019.
7 Régimes collectifs de retraite de la Sun Life, rapport Objectif épargne 2019.
8 Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Survey on Measuring Financial Literacy and Financial Inclusion, 2015.
9 Résultats fournis par les Régime collectifs de retraite de la Sun Life.
10 Régimes collectifs de retraite de la Sun Life, rapport Objectif épargne 2014.

Le contenu de ce rapport est fourni à titre informatif uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Il ne doit pas être considéré comme une source d’information à cet égard. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds de placement géré ou sous-conseillé par Gestion d’actifs PMSL inc. Ces points de vue ne doivent pas être considérés comme des conseils en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. 

L’information ci-incluse provient de sources considérées comme fiables à la date de publication, mais aucune garantie, explicite ou implicite, n’est donnée quant à son exactitude et à sa pertinence. 

Ce rapport peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, leur rendement futur, leurs stratégies ou perspectives. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers. Ils sont soumis à des incertitudes et à des risques intrinsèques concernant les facteurs économiques en général, de sorte que les prévisions, les projections et les autres énoncés prospectifs pourraient ne pas se matérialiser. Vous ne devez pas vous fier indûment à ces énoncés, puisque les événements et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux qui sont indiqués ou prévus dans les énoncés prospectifs, en raison d’un certain nombre de facteurs importants. Nous vous recommandons d’examiner attentivement ces facteurs, ainsi que d’autres facteurs, avant de prendre toute décision de placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements avant déduction des frais. La valeur des fonds communs de placement et des fonds distincts fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur. 

Les produits et services des Régimes collectifs de retraite sont offerts par la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie. Les Fonds Granite Sun Life axés sur une date d’échéance sont des fonds distincts de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, à l’égard desquels Gestion d’actifs PMSL inc. joue un rôle de sous-conseiller au chapitre de la gestion. Les Fonds distincts Granite Sun Life axés sur le degré de risque ont été lancés en novembre 2009 et ils étaient gérés par la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie pour le compte des Régimes collectifs de retraite. En 2012, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. a lancé les fonds communs de placement axés sur le degré de risque, après quoi les Fonds distincts Granite Sun Life axés sur le degré de risque ont été fermés et de nouveaux fonds communs de placement ayant un mandat similaire ont été créés. 

La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et ses sociétés affiliées sont respectivement propriétaires de toutes les marques de commerce utilisées relativement aux produits et services qu’elles offrent, ou utilisent ces marques sous licence autorisée. Les marques de commerce sont protégées par les lois canadiennes et étrangères qui régissent les marques de commerce. Tous droits réservés. Les Fonds Granite Sun Life axés sur une date d’échéance, les Fonds Granite Sun Life multirisques axés sur une date d’échéance et les Fonds Granite Sun Life axés sur le degré de risque sont des fonds distincts de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, à l’égard desquels Gestion d’actifs PMSL inc. joue un rôle de sous-conseiller au chapitre de la gestion.  

© Gestion d’actifs PMSL inc., la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et leurs concédants de licence, 2021. Gestion d’actifs PMSL inc. et la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés. 

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life.

Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life. Tous droits réservés.